Votre publicité ici avec IMPACT_medias

J0 2014: les Suisses devront passer par les repêchages en snowboard slopestyle

Alors que la cérémonie d'ouverture est prévue vendredi, le snowboard slopestyle masculin ouvre les feux avec deux manches qualificatives pour les messieurs ce jeudi. Avec deux Suisses, Lucien Koch et Jan Scherrer. Tous deux contraints à passer par les repêchages samedi.

06 févr. 2014, 10:08
Lucien Koch est l'un des deux premier suisses en lice aux JO. Il concourt ce jeudi en manche qualificative de snowboard slopestyle à Sotchi.

Le slopetstyle fait son entrée aux Jeux olypmiques pour la première fois. Alors que les onzièmes olympiades ne sont même pas encore officiellement ouvertes – la cérémonie est prévue vendredi 7 février dès 17 heures en Suisse – la nouvelle discipline du snowboard procède déjà à des manches qualificatives ce jeudi.

Parmi les 29 concurrents masculins en lice, deux Suisses, le Saint-Gallois Lucien Koch (19 ans) et le Grison Jan Scherrer (18 ans) ont tenté de décrocher une place directe pour la finale de samedi 8 février à 9h45 (heure suisse). Mais ils ont tous deux échoué et devront passer par les repêchages en demi-finale, samedi à 6h30 (en Suisse).

Lucien Koch, qui s'élançait sur la piste d'obstacles avec le dossard numéro 13 dans ce parcours très apprécié par les snowboardeurs.

Après les runs les dix premiers snowboardeurs de la première série de sélections, c'est l'Américain Charles Guldemond qui menait la danse avec 86 points dans la première manche qualifiquative. Il devançait au classement provisoire le Suédois Niklas Mattsson  82.75 points, suivi par l'un des favoris de la discipline, le Britanique Billy Morgan (76,25 points et du Canadien Sébastien Toutant (74,25 points). Très applaudi par son publique, le Russe Alexey Sobolev pointait au cinquième rang après son premier run.

Les six juges notent les prestations des slopestyleurs sur la longueur de leurs saut, la hauteur, la variété ainsi que la propreté du style en vol et lors de la réception, ainsi que le style et la qualité des passages sur les rails.

Le premier Suisse à s'élancer, Lucien Koch (1998). Après le troisième "jump" le Saint-Gallois a douté quelque peu et biaisé son atterrissage après un pourtant très beau vol. Immédiatement pénalisé par les juges, il prend le dixième rang provisoire avec 32 points.

Quant au Finlandais Peetu Pironen qui est parti juste avant le premier Suisse, il a d'emblée marqué les esprits avec un très beau run. Bien noté unanimement, il a inscrit 90.75 points pour se porter en tête du classement provisoire de la première manche.

Le Britanique Billy Morgan a quant à lui "posé" le premier "triple" salto des 15 athlètes sur le grand tremplin. Il monte ainsi au troisième rang provisoire avec 76.25 points.

Seconds runs

Dans son deuxième run, nettement meilleur que le premier, le Canadien Sébastien Toutant se rapproche de la qualification directe pour la finale. Avec une descente très propre, le rider d'outre-Atlantique s'est offert la deuxième place provisoire avec 87, 25 points.

Mais le Norvégien Stalle Sandbech a fait encore mieux dans la seconde manche. Alors qu'il était complétement passé à côté dans sa première descente (45.25 points), le Nordique a explosé le compteur avec 94,5 points. Il prend ainsi une très sérieuse option pour une qualification directe à la finale samedi.

Chute fatale pour Koch

Dans son deuxième run, Lucien Koch a d'emblée chuté sur le premier rail. Une chute dans le premier module lui a fait perdre beaucoup de points et malgré sa fin de parcours plutôt honnête, le Saint-Gallois n'a récolté que 29,25 points. Il pointe actuellement à la douzième place du classement provisoire.

Après le second run du premier groupe de qualification, le Norvégien Staale Sandbech (94, 50 points), le Finlandais Peetu Piroinen, le Canadien Sébastien Toutant (87.25 points) et le Britannique Jamie Nichols (86.75 points) sont directement qualifiés pour la finale de samedi à 9h45.

Les onze concurrents suivants, dont Lucien Koch 12e de ce classement provisoire, devront passer par les demi-finales samedi à 6h30.

Jan Scherrer dans le groupe 2

Le second groupe, avec le deuxième Suisse Jan Scherrer débutait ses runs à 9h10 (en Suisse). Deuxième à s'être élancé derrière le Norvégien Gjermund Braaten, le Grison s'est d'emblée porté en leader de ce second tableau après son premier run avec 74,50 points.

Mais le Canadien Maxence Parrot a lui aussi marqué les esprits avec un score de 91.75 points. Ce dernier prend la tête provisoire du second groupe de qualification.

Nouvelles discipline olympique. Nouvelles têtes. Nouvelles nations. Ainsi, le Belge Seppe Smits qui porte le dossard numéro 20, faisait une première apparition fort remarquée dans ce groupe de sélection. Avec ses 88,25 points, il se portait au troisième rang derrière le Suédois Sven Thorgeren (94,25 points)  et Maxence Parrot suite au premier run. Le Suisse Scherrer était quant à lui déjà relégué au 5e rang du second groupe.

L'Autrichien Clemens Schattschneider qui posait un "triple" salto sur le grand "jump" impressionnait favorablement les six juges qui lui accordaient un score de 90 points malgré une faute sur le premier "rail".

A l'issue du premier run c'est le donc le suédois Thorgren qui menait les qualfications devant Maxence Parrot (Can) et Schattschnerer (Aut). Le Suisse Jan Scherrer prenait la septième place.

Repêchage aussi pour Scherrer

Dans son second run, le Grison manquait sa récpetion au deuxième des trois sauts ce qui pénalisait son score final, optenant seulement 18,75 points sur cette seconde manche. Avec son dixième rang du deuxième groupe, il devra se contenter, comme son compatriote, de passer par les repêchages samedi pour tutoyer le haut du classement.

Les nations du nord au rendez-vous

Au final, le deuxième groupe était emmené par le Canadien Mayence Parrot qui grâce à un run très original et d'une propreté exemplaire s'adjugeait un score de 97, 50 points, le record des deux groupes. Il devance au classement le Finlandais Rogge Tonteri (95.75 points), le Suédois Sven Thorgren (94.25 points et le Norvégien Gjermund Braaten (91.25 points). Tous les quatre sont directement qualifiés pour la finale de samedi.

 

Votre publicité ici avec IMPACT_medias