Réservé aux abonnés

La Suisse a des raisons d’espérer

Forte de 19 athlètes, l’équipe suisse a de réelles chances de finales aux Mondiaux de Londres.

03 août 2017, 23:30
/ Màj. le 04 août 2017 à 00:01
Lausanne, mercredi 24.06.2015, Stade de la Pontaise, entrainement de Lea Sprunger, Marisa Lavanchy et Joëlle Golay, Lea Sprunger, photos Cédric Sandoz

ats

sports@lacote.ch

Les athlètes suisses ne seront pas dépourvus d’arguments aux Championnats du monde qui s’ouvrent vendredi à Londres. A la quantité (19 sélectionnés, un record) s’ajoute la qualité. Il existe assurément plusieurs chances de finale, à défaut, sauf énorme pic de performance, de réels espoirs de podium.

La dernière médaille suisse remonte à 2007, avec le bronze de Viktor Röthlin sur marathon à Osaka. Abstraction faite de ce podium sur route, il faut remonter à 2001, avec l’or sur 800 m d’André Bucher à Edmonton, pour retrouver la trace d’un podium. Ces dernières années,...