175 ans de cartes topographiques en Suisse

L'Office fédéral de topographie, swisstopo, propose un voyage à remonter le temps sur son site internet. 175 ans de cartes topographiques suisses restaurées et numérisées y sont répertoriées.

17 janv. 2013, 15:34
Swisstopo édite les cartes nationales depuis 175 ans.

L'Office fédéral de topographie swisstopo fête en 2013 son 175ème anniversaire. A cette occasion, il met à disposition dès jeudi sur son site Internet une nouvelle application permettant de visionner ses cartes topographiques anciennes restaurées et numérisées, dont certaines sont vieilles de 75 ans.

"Cette application est une première mondiale", a déclaré jeudi Jean-Philippe Amstein, directeur de swisstopo, devant les médias à Berne. "Pour la première fois, des cartes modernes et restaurées seront stockées ensemble et rendues accessibles à un large public."

Selon swisstopo, grâce à cette application, on peut constater l'évolution de la Suisse. On peut ainsi observer au moyen de ces cartes tant le retrait du glacier d'Aletsch que l'extension de la ville de Lausanne à travers les décennies. A côté d'un bon nombre d'amateurs, l'application devrait selon l'office intéresser les historiens et géographes ainsi que servir à la recherche.

Pour l'heure, seules les dernières 75 années sont consultables, ce qui représente environ 3900 cartes. Dans le courant de 2013, il sera possible de visionner gratuitement les cartes de swisstopo jusqu'à la fondation de l'office en 1838 par le futur général Guillaume Henri Dufour. Quelques 7600 cartes en tout seront alors mises à disposition.

"La loi fédérale de 2008 sur la géoinformation nous contraint à mettre nos données géographiques à disposition du public", rappelle Jean-Philippe Amstein. Selon lui, des fournisseurs privés de cartes en ligne tels que Google Maps ne concurrenceront pas swisstopo: "Leurs cartes se basent déjà la plupart du temps sur nos éléments. Nous sommes leaders en qualité à l'échelle mondiale."

Anniversaire

Plusieurs événements commémoratifs marqueront l'année. Chaque mois, un "geocache" sera dissimulé quelque part en Suisse pour les amateurs de chasse aux trésors. Une plateforme interactive où chacun peut tester ses connaissances de la géographie suisse sera également mise en ligne au mois de mars.

A partir d'avril, les visiteurs du Palais fédéral pourront obtenir un panorama leur montrant les transformations du paysage et leur permettant de comparer les points de vue actuels avec ceux de l'époque. Le public pourra aussi s'informer des activités de l'office à travers le temps et des innovations en cours durant la journée portes ouvertes de ses locaux du 14 septembre prochain à Wabern (BE).