5 nouveaux pays au Conseil de sécurité de l'ONU

L'Angola, le Venezuela, la Malaisie, la Nouvelle-Zélande et l'Espagne ont rejoint jeudi le Conseil de sécurité de l'ONU en tant que membres non permanents. Le Conseil compte 15 membres dont cinq permanents.

16 oct. 2014, 18:39
Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est réuni mercredi à New York. Au menu du jour: l'Etat islamique au Moyen-Orient.

L'Angola, le Venezuela, la Malaisie et la Nouvelle-Zélande ont été élus jeudi membres non permanents du Conseil de sécurité de l'ONU lors d'un vote à l'Assemblée générale des Nations unies. Le cinquième siège est revenu à l'Espagne après quatre tours de scrutin supplémentaires.

L'Angola a obtenu 190 voix sur les 193 pays membres, la Malaisie 187, le Venezuela 181, la Nouvelle-Zélande 145, à l'issue de ce vote à bulletins secrets, alors que le minimum requis était les deux tiers des votants, soit 128.

En dessous du minimum requis, lors du premier tour, l'Espagne et la Turquie se sont disputé le dernier siège. Madrid a finalement obtenu 132 voix, tandis qu'Ankara n'a obtenu que 60 suffrages. La Turquie comptait sur les votes de nombreux pays musulmans mais ses ambiguïtés et son inaction face à l'offensive de l'Etat islamique à ses frontières lui ont valu des critiques.

Le Conseil, qui compte 15 membres dont cinq permanents, renouvelle chaque année la moitié de ses dix sièges non permanents, sur une base régionale. Les nouveaux membres entameront en janvier un mandat de deux ans.

Les pays choisis ont déjà siégé au Conseil à plusieurs reprises. Ils remplaceront le Rwanda, l'Argentine, la Corée du Sud, l'Australie et le Luxembourg.