Réservé aux abonnés

Abus en France: l’Eglise avoue sa «honte» et demande pardon

En France, un rapport paru hier révèle que plus de 200 000 enfants ont subi des abus sexuels ces 70 dernières années en milieu catholique. L’Eglise avoue sa «honte» et demande pardon.
06 oct. 2021, 00:01
/ Màj. le 06 oct. 2021 à 06:52
KEYSTONE/A

Le ton est grave, l’ambiance pesante, chargée d’émotion. Complet sombre, cravate bleue, Jean-Marc Sauvé, le président de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Eglise (Ciase), a dénoncé hier «l’indifférence profonde, même cruelle» de l’Eglise. Son rapport est «accablant». Il l’a remis à la Conférence des évêques de France (CEF) qui l’a commandité avec la Conférence des religieux et religieuses (Corref).

Ce docume...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois