Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Acquittée après avoir perdu son bébé

Une femme de 21 ans jugée pour avoir donné naissance à un bébé mort-né, accusée d’homicide.

21 août 2019, 00:01
DATA_ART_13022991

Une jeune Salvadorienne, qui encourait de 30 à 50 ans de prison pour homicide, après avoir perdu son bébé, a été acquittée lundi, a annoncé une de ses avocates. La législation anti-IVG au Salvador est l’une des plus strictes du monde.

«Acquittée!!!, Oui, on a réussi», a tweeté Bertha Maria Deleon, l’avocate d’Evelyn Hernandez, 21 ans, qui a toujours expliqué que son bébé était mort-né. «Je suis heureuse», a déclaré la jeune femme en sortant du tribunal de Ciudad Delgado, au nord-est de San Salvador. L’accusation avait réclamé une peine de 40 ans de prison pour homicide aggravé par négligence.

De 30 à 50 ans de réclusion

«Tout le temps passé en prison a été dur», a souligné la jeune femme, qui est restée 33 mois derrière les barreaux après une première condamnation à 30 ans de prison, en juillet 2017. Ce premier jugement avait été cassé, en février, par...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias