Affrontement entre forces irakiennes et djihadistes à Ramadi

Les forces de sécurité irakiennes et des djihadistes de l'Etat islamique se sont affronté, dimanche, à Ramadi, a annoncé le commandement des opérations dans un communiqué diffusé à la télévision publique.
25 août 2015, 16:14
capture_modif

Appuyées par les avions de la coalition internationale conduite par les Etats-Unis, les forces de sécurité ont lancé ce mois-ci une offensive contre les islamistes dans la province d'Anbar, la plus vaste du pays à l'ouest de Bagdad. Ramadi, chef-lieu de cette province sunnite, est tombée sous le contrôle de l'EI en mai dernier.

Les forces antiterroristes "sont maintenant engagées dans des combats pour la nettoyer des restes de Daech, neutraliser les bombes et sécuriser les routes", dit le communiqué de l'armée, qui utilise l'acronyme arabe de l'Etat islamique.

Selon un membre du Conseil provincial de l'Anbar, Falih al Essaoui, les forces spéciales, l'armée et la police fédérale ont réussi à pénétrer dans un site dimanche à l'aube.

Violences en Syrie

Il a dit à Reuters qu'aucun membre des Hachid Chaabi, les groupes paramilitaires chiites soutenus par l'Iran avec qui les Etats-Unis refusent de travailler, n'ont participé à cette opération.

Vers Al-Tamim, près du site, les forces de sécurité ont atteint des positions de l'EI protégées par des champs de mines et des barbelés, dit le communiqué de l'armée.

En Syrie, l'armée et les forces kurdes avançaient dimanche à Hassaké, les djihadistes de l'EI étant désormais confinés dans deux petits secteurs de cette grande ville du nord-est, selon une ONG et les médias officiels.