Afrique du Sud: les tests d'aptitude physique pour entrer dans la police font six morts

Ne devient pas policier de la circulation qui veut en Afrique du Sud. Au moins six candidats ont succombé aux tests d'aptitude physique, rapportent les médias sud-africains.
06 août 2015, 15:27
Au moins six aspirants policiers sont morts en Afrique du Sud après avoir participé aux tests d'aptitude physique pour entrer dans la police.

Au moins six candidats à un poste de stagiaire dans la police de la circulation en Afrique du Sud sont morts durant les tests d'aptitude physique réalisés pour leur éventuel recrutement. Cette information a été rapportée samedi par les médias locaux.

Six candidats semblent être morts de déshydratation pendant une épreuve qui s'est déroulée cette semaine dans un stade de Pietermaritzburg pour la police de la circulation du Kwazulu-Natal (est), selon l'agence de presse SAPA et la télévision publique SABC News.

"De nombreux candidats n'ont pas pu tenir le coup dans la chaleur et se sont effondrés", a expliqué un responsable du département de la circulation du Kwazulu-Natal, Willies Mchunu, dans un communiqué. "Nous regrettons toute blessure ou perte de vie", a-t-il ajouté.

Un candidat s'est par ailleurs suicidé après le test, selon SABC. Environ 34'000 Sud-Africains s'étaient présentés pour 90 postes de stagiaires proposés.