Allemagne: apprendre la RDA grâce à un jeu de société

Cousin germain du célèbre "Monopoly", le jeu de société "Bürokratopoly" ambitionne d'expliquer aux élèves le régime est-allemand.

30 sept. 2014, 13:55
"Bürokratopoly" s'inspire du fameux "Monopoly".

Un jeu de société baptisé "Bürokratopoly", inventé par un dissident sous la RDA en clin d'oeil au "Monopoly" capitaliste, a été réédité en Allemagne. Il s'agit d'aider à l'enseignement du régime est-allemand dans les écoles.

La Fondation fédérale pour le travail de mémoire sur la dictature du SED (parti communiste est-allemand), qui a présenté le jeu lundi, affirme qu'il permet "aux élèves d'aujourd'hui d'avoir un aperçu authentique des structures de pouvoir de la dictature", selon un communiqué.

Le Bürokratopoly avait été inventé au début des années 1980 par un militant des droits civiques, Martin Böttger, pour dénoncer le fonctionnement de la RDA. Il s'était répandu au sein des cercles d'opposants.

Le but du jeu est de devenir secrétaire général du SED. Alors qu'au Monopoly le nerf de la guerre est l'argent, au Bürokratopoly, c'est la capacité du joueur à "gruger, magouiller ou dénoncer", explique le communiqué.

A l'époque, le jeu avait attiré l'attention de la Stasi. La police politique du régime estimait qu'il dépeignait les relations sociales de "manière méprisable", mais elle n'avait pas inquiété les joueurs.

Edité par le Musée de la RDA à Berlin et réactualisé avec l'aide d'équipes pédagogiques, le jeu est destiné aux élèves de 15 à 19 ans. Il donnera "une nouvelle impulsion pour transmettre l'histoire de l'Allemagne d'après-guerre", d'après un responsable de la Fondation.