Attentat à Londres: Trump, Hollande et Merkel prêtent main forte à Theresa May

Donald Trump, Angela Merke et François Holland se sont entretenus avec Theresa May suite à l'attaque survenue à Londres. Trump condamne cet acte qualifié de terroriste.
22 mars 2017, 19:56
Suite à l'attaque survenue à Londres, les gouvernements étrangers se montrent solidaires.

Le président des Etats-Unis Donald Trump s'est entretenu mercredi par téléphone avec la Première ministre britannique Theresa May après l'attaque terroriste qui a fait au moins un mort et plusieurs blessés à Londres, selon la Maison Blanche. La chancelière allemande Angela Merkel et le président français François Hollande ont également réagi.

 

"Le président vient de parler avec la Première ministre May", a indiqué Sean Spicer porte-parole de l'exécutif américain. "Nous condamnons l'attaque de Westminster que le Royaume-Uni considère comme un acte de terrorisme et nous saluons la réponse rapide de la police britannique", a-t-il ajouté, assurant Londres du plein soutien de Washington.

Angela Merkel a elle apporté son soutien aux "amis britanniques et à tous les habitants de Londres" après l'attaque dans la capitale britannique. "Bien que l'arrière-plan de ces actes ne soit pas encore précis, je réaffirme que l'Allemagne et ses citoyens se tiennent fermement et résolument aux côtés des Britanniques dans la lutte contre toute forme de terrorisme", a déclaré Angela Merkel dans un communiqué.

 

"En ces heures graves, nous les Allemands nous sentons particulièrement liés au peuple britannique", a ajouté le président allemand, Frank-Walter Steinmeier dans un communiqué.

François Hollande a quant à lui exprimé sa "solidarité" et son "soutien au peuple britannique" après l'attaque de Londres, alors que trois lycéens français en voyage scolaire ont été blessé dans la capitale britannique.