Attentat de l'hôpital de Kaboul: le bilan s'alourdit à 49 morts

L'attentat de Daesh dans un hôpital de la capitale afghane a fait 49 morts et 76 blessés, dont une dizaine dans un état grave, selon le nouveau bilan des autorités.
09 mars 2017, 08:53
76 personnes sont blessées, dont 10 dans un état critique.

Le bilan de l'attaque de mercredi contre le principal hôpital militaire d'Afghanistan, à Kaboul, s'est aggravé à 49 morts et 76 blessés, a indiqué le ministère de la Santé. L'hôpital avait été investi par un commando de djihadistes déguisés en médecins.

Pris sous le feu de quatre assaillants, tous tués par les forces de l'ordre, l'hôpital de 400 lits et ses occupants ont vécu une journée de terreur, dans la fureur et le bruit des détonations et tirs d'armes automatiques qui ont laissé des salles de soins dévastées et noyées de sang.

Vers 9 heures a retenti la première explosion, déclenchée par un kamikaze à l'entrée arrière de l'établissement, qui a ouvert la voie au commando.

Ce n'est que six heures après le début de l'assaut, en milieu d'après-midi, que les forces spéciales afghanes, déposées par hélicoptère sur le toit de l'établissement, ont pu mettre fin au cauchemar des soignants et des patients.

Dix blessés dans un état critique

Parmi les victimes figurent des médecins, infirmières, patients et des membres du personnel de l'hôpital. Dix blessés sont encore dans un état critique.

Le groupe État islamique (EI)a revendiqué sur la messagerie cryptée Telegram cette opération. De leur côté, les talibans afghans ont démenti toute implication sur Twitter. Mais des sources au sein des services de sécurité ont indiqué être sceptiques autant sur ce démenti que sur la revendication de l'EI.