Attentats de Paris: la femme enceinte suspendue à la fenêtre du Bataclan a survécu à la fusillade

Son appel à l'aide, déchirant, a fait le tour du monde, grâce à la vidéo d'un journaliste du "Monde". On voit cette jeune femme qui tente désespérément d'échapper aux terroristes du Bataclan, suspendue à une fenêtre. "Aidez-moi, je suis enceinte". On apprend ce lundi qu'elle a survécu et qu'elle a pu retrouver l'homme qui lui a sauvé la vie, juste avant qu'elle ne lâche prise.

16 nov. 2015, 13:30
La jeune femme est restée suspendue à bout de bras de longues minutes.

Trouver des bonnes nouvelles dans le flot d'horreurs liées aux attentats de Paris n'est pas chose aisée.

La première tombe ce lundi, grâce à nos confrères du Huffington Post. Elle concerne une jeune femme enceinte dont les images ont fait le tour du monde.

Vendredi soir, alors que les terroristes perpétuent leur massacre au Bataclan, elle est parvenue à s'échapper par une fenêtre de l'étage. Elle s'est suspendue à l'extérieur pour se mettre à l'abri. 

Lorsque Daniel Psenny, journaliste au "Monde" sort à sa fenêtre pour voir ce qui se passe, il la voit. Il ne comprend pas ce qui se passe et tente d'interpeler les passants paniqués. Des cadavres jonchent le sol de la sortie de secours. Et on entend une voix très calme: "s'il vous plaît, je suis enceinte, aidez-moi." Un appel à l'aide qu'elle répétera plusieurs fois, avant que quelqu'un ne finisse par venir la secourir, alors qu'elle dit qu'elle va lâcher prise et tomber, 6 mètres plus bas.


 

Depuis, plus de nouvelles de cette jeune femme. Dimanche soir, l'un de ses amis a posté ce message de recherche sur Twitter:

 

Et lundi, en début d'après-midi, il a confirmé via ce même compte que son appel avait été entendu et que son amie et son sauveur s'étaient retrouvés.