Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Au moins trois semaines pour pomper le carburant

Le pompage du carburant du navire de croisière Costa Concordia, échoué au large de l'Italie, devrait prendre "au moins trois semaines", a annoncé le directeur exécutif de Royal Boskalis, la maison-mère de la société néerlandaise qui en est chargée.

17 janv. 2012, 11:30
131618275

Peter Berdowski répondait à un journaliste qui lui demandait combien de temps allaient durer les opérations de pompage du carburant du paquebot, lors d'un talk-show sur la télévision publique néerlandaise lundi soir.

"Pour le pompage du gazole, auquel Dieu merci la bonne priorité est donnée, chaque heure compte car s'il se passe quelque chose et que ça glisse et qu'il y a des dégâts, alors on a une très grosse catastrophe écologique", a-t-il poursuivi.

La société Smit Salvage, filiale du groupe de dragage et d'aménagement portuaire Royal Boskalis Westminster, a été chargée par le propriétaire du Costa Concordia de pomper les 2380 tonnes de carburant qui se trouvent dans le navire.

Une vingtaine d'employés de la société, spécialisée dans la gestion des situations d'urgence en mer, sont arrivés sur l'île du Giglio, au large de laquelle s'est échoué vendredi soir le navire. Les dirigeants de l'entreprise devaient donner une conférence de presse sur place mardi à midi.

Les autorités italiennes craignent une pollution marine si le carburant contenu dans le bateau se déversait dans la mer.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias