Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Benoît XVI condamne les persécutions des chrétiens

Benoît XVI condamne dimanche dans son message pascal "à la ville et au monde" (Urbi et Orbi) les persécutions des chrétiens.

08 avr. 2012, 14:05
In this picture made available by the Vatican newspaper Osservatore Romano, Pope Benedict XVI greets the faithful after the Urbi and Orbi blessing at the end of the Easter Mass in St. Peter's Square at the the Vatican Sunday, April 8, 2012. Pope Benedict XVI in his Easter Sunday message has urged the Syrian regime to heed international calls to end bloodshed and commit to dialogue. After celebrating Mass in St. Peter's Square, Benedict voiced hope that Easter's joy would comfort Christian communities suffering because of their faith. He denounced terrorist attacks in Nigeria that have hit Christians and Muslims alike and prayed for peace in coup-struck Mali. The pope struggled with hoarseness throughout the Mass before a crowd of more than 100,000 faithful. Only hours earlier he had led a three-hour nighttime Easter vigil inside St. Peter's Basilica. (AP Photo/Osservatore Romano) === AP PROVIDES ACCESS TO THIS PUBLICLY DISTRIBUTED HANDOUT PHOTO PROVIDED BY OSSERVATORE ROMANO ===

Benoît XVI a condamné dimanche, à l'occasion de Pâques, "les discriminations et persécutions des communautés chrétiennes" du Moyen-Orient à l'Afrique. Il s'exprimait lors de son message "Urbi et Orbi" depuis la loggia de la basilique Saint-Pierre à Rome.

"Le Christ est espérance et réconfort particulièrement pour les communautés chrétiennes qui sont les plus éprouvées par des discriminations et des persécutions à cause de leur foi", a déclaré le pape dans son message pascal.

Il a fait référence aux violences et menaces islamistes contre les minorités chrétiennes, notamment au Nigeria et au Moyen-Orient où est né le christianisme. Son message a été délivré alors qu'au même moment, au Nigeria, un attentat à la bombe a fait au moins 20 morts près d'une église de la ville de Kaduna, dans le nord du pays.

Pour le Nigeria "qui a été le théâtre d'attaques terroristes sanglantes", le pape a notamment souhaité "les énergies nécessaires pour recommencer à construire une société pacifique et respectueuse de la liberté religieuse de ses citoyens", a-t-il dit.

En Afrique en général, les communautés chrétiennes doivent devenir toujours plus "promotrices de paix et artisanes du développement", a recommandé le chef de l'Eglise catholique.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias