Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Benoît XVI s'immisce dans le débat français sur le mariage

Benoît XVI a critiqué vendredi très durement les nouvelles conceptions de la famille qui ne sont pas basées sur l'union d'un homme et d'une femme. Le pape a affirmé que "dans la lutte pour la famille, l'être humain lui-même est en jeu".

21 déc. 2012, 12:22
L'Eglise reformée vaudoise a consenti à établir une bénédiction pour les couples homosexuels.

Dans son discours de fin d'année à la Curie Romaine, le pape Benoît XVI a cité le grand rabbin de France, Gilles Bernheim, qui en octobre avait critiqué le projet de loi du gouvernement français sur le mariage entre personnes du même sexe qui inclut la possible adoption d'enfants.

"L'enfant, a poursuivi le pape, a perdu la place qui lui revenait jusqu'à maintenant et la dignité particulière qui lui est propre. M. Bernheim montre comment, de sujet juridique indépendant en soi, il devient maintenant nécessairement un objet, auquel on a droit et que, comme objet d'un droit, on peut se procurer."
 
Dans ce discours traditionnellement important où il expose les préoccupations principales de l'Eglise, le pape a également dénoncé la "profonde fausseté de la théorie et de la révolution anthropologique" du "gender". Celle-ci estime que la société et l'éducation déterminent le vrai sexe d'une personne.
Votre publicité ici avec IMPACT_medias