Canada: une grève provoque de fortes perturbations à l'aéroport de Toronto

Une grève surprise des employés chargés d'avitailler les avions en carburant a provoqué l'annulation de plus de 200 vols vendredi à l'aéroport de Toronto, a indiqué la plus importante plate-forme aéroportuaire canadienne. Des centaines de vols ont également été retardés.
25 août 2015, 16:08
Des avions de la compagnie Swiss décollent des aéroports de Genève et Zurich et rapatrient des requérants d'asile.

"A mesure que le fournisseur de carburant faisait face à un manque de personnel, les mouvements des aéronefs ont été significativement touchés", a annoncé l'aéroport de Toronto dans un communiqué.

Selon le bilan établi vendredi à 17h00 (23h00 en Suisse), 185 vols ont été annulés depuis le début de la journée. A cela s'ajoutaient plus d'une trentaine d'autres annulations prévues pour la fin de la journée.

Des centaines de vols ont été retardés, parfois de plusieurs heures, provoquant une belle pagaille dans les aérogares et aux guichets d'embarquement, selon les images des télévisions.

Contrat dénoncé

Des employés de la société d'avitaillement Consolidated Aviation ne se sont pas présentés à l'embauche en raison de la dénonciation du contrat de fourniture de carburant par un consortium de compagnies aériennes mené par les deux principales compagnies locales, Air Canada et WestJet.

"Ce consortium a déjà conclu des ententes avec d'autres fournisseurs de carburant", a indiqué le syndicat des machinistes et des travailleurs de l'aérospatiale (AIMTA).

Cette dénonciation du contrat de fourniture se traduit par la rupture des contrats de travail d'environ 300 membres du syndicat, à la fois sur les plates-formes aéroportuaires de Toronto et de Montréal, selon l'AIMTA.

La société aéroportuaire de Toronto "a travaillé avec les transporteurs aériens opérant à Toronto Pearson et leur fournisseur de services de carburant afin de mettre en oeuvre les plans d'urgence des compagnies aériennes et de minimiser les perturbations pour les passagers", selon le communiqué de l'aéroport Pearson.