Célébration du 70e anniversaire de Kim Jong-Il

La Corée du Nord célébrait jeudi le 70ème anniversaire de la naissance de son défunt dirigeant Kim Jong-Il.
05 août 2015, 15:40
133878065

Son action bienfaisante était vantée avec l'emphase habituelle par la télévision officielle du régime communiste, désormais conduit par son fils Kim Jong-Un.

La voix étranglée d'émotion, un présentateur a lancé des images de l'ancien homme fort du pays que l'on voit pérégrinant de villages en fermes et de fermes en usines pour s'enquérir de son peuple laborieux.

"Le général (Kim) était très occupé, mais il a pris sur son temps pour visiter la maison de ma fille et écouter les doléances de cette vieille paysanne", a témoigné une femme âgée.

"Aucun autre dirigeant au monde, a-t-elle ajouté, ne se compare au général" Kim. Le défunt président a été promu mercredi généralissime, un rang que seul occupait jusqu'ici son père Kim Il-Sung, fondateur et "président éternel" de la Corée du Nord communiste.

Le culte voué à la dynastie des Kim, et entretenu depuis 1948 par une redoutable propagande, s'est intensifié depuis la mort de Kim Kong-Il, décédé le 17 décembre d'une crise cardiaque à l'âge de 69 ans.

Les spécialistes affirment qu'il s'agit pour Pyongyang de justifier la seconde succession dynastique de ce régime sans précédent dans l'histoire et d'asseoir l'autorité du fils cadet de Kim Jong-Il. Kim Jong-Un a été désigné à moins de trente ans pour présider aux destinées du pays.

Né en Union soviétique?

Jong-Un avait supervisé mercredi un rassemblement de centaines d'officiers de l'armée et de serviteurs de l'Etat pour honorer la mémoire de son père.

A cette occasion, le chef de l'Etat en titre - mais fantoche -, Kim Yong-Nam, a enjoint les Nord-Coréens de protéger Jong-Un "au prix de leurs vies", ainsi que de travailler dans un effort commun au renforcement de l'armée et de l'économie, laminée.

Kim Jong-Il dirigeait la Corée du Nord depuis la mort de son père en 1994. Le jour-anniversaire de sa naissance a été décrété "Jour de l'étoile brillante".

Des statues monumentales à sa gloire ont été érigées. Des milliers de Nord-Coréens ont afflué au mont Paektu, une montagne sacrée où sa biographie le fait naître le 16 février 1942.

La plupart des historiens considèrent toutefois que Kim est né en Union soviétique où son père a dirigé la résistance contre le colonisateur japonais jusqu'en 1945.