Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Ces Allemands qui ont rebâti la France

Entre 1944 et 1948, près d’un million de prisonniers allemands ont participé à la reconstruction de la France, dans des conditions parfois très dures. Environ 40 000 d’entre eux y ont même laissé la vie.

08 mai 2016, 23:47
/ Màj. le 09 mai 2016 à 00:01
DATA_ART_10114012

Propos recueillis par

Pascal Fleury

Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, la France avait un grand besoin de forces vives pour sa reconstruction. Elle a alors réquisitionné près d’un million de soldats allemands arrêtés par les Alliés lors de la débâcle nazie. Détenus dans des conditions parfois déplorables, ces prisonniers de guerre ont été astreints aux plus durs travaux, comme le déminage ou l’extraction du charbon. D’autres, plus chanceux, ont pu travailler dans l’agriculture.

L’historien Fabien Théofilakis, auteur d’une thèse de doctorat sur le sujet, s’est plongé dans les archives françaises, allemandes, suisses, américaines, britanniques et vaticanes de l’époque, et a récolté les témoignages d’une soixantaine de survivants, pour mettre en lumière cet épisode encore méconnu de l’histoire. Son travail, qui fait désormais référence en la matière, a débouché sur la publication d’un livre (1) accessible au grand public et d’un documentaire (2). Actuellement professeur invité à l’Université de...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias