Chili: le gouvernement reçoit une donation de plus de 407'000 hectares

407'625 hectares... c'est la surface de terres que le gouvernement chilien s'est vu offrir par la veuve de Douglas Tompkins. Cette dernière espère que l'Etat chilien puisse prendre en charge l'entretien des terres. Il s'agit d'un véritable record historique en matière de donation de terres.
17 mars 2017, 07:13
Le gouvernement chilien a reçu jeudi 407'625 hectares de la veuve de Douglas Tompkins.

Le gouvernement chilien a reçu jeudi 407'625 hectares de la veuve de Douglas Tompkins, millionnaire écologiste américain controversé. Il s'agit de la plus grande donation de terres privées de l'histoire.

Douglas Tompkins, ardent défenseur de l'environnement, est mort fin 2015 à l'âge de 72 ans dans un accident de kayak au coeur de la Patagonie chilienne.

Après avoir cofondé la marque de vêtements The North Face en 1964, puis Esprit quelques années plus tard avec son épouse, ils avaient choisi cette région il y a 25 ans pour y vivre et assouvir leur passion pour la nature.

Après la vente de ses marques, le couple s'était engagé dans la préservation de vastes zones en Argentine et au Chili, achetées puis transformées en parcs naturels ou réserves écologiques. Mais l'acquisition de ces immenses étendues - 550'000 hectares rien qu'au Chili - avait soulevé la polémique et avait été accueillie avec méfiance.

À lire aussi: Chili: des touristes filment une avalanche qui se dirige sur eux

Trois parcs nationaux

C'est Kristine McDavitt, sa veuve, qui a cédé ces terres à l'Etat chilien jeudi lors d'une cérémonie, afin que ce dernier prenne en charge leur entretien et que le public puisse y accéder.

"Après des mois de travail en commun, nous concrétisons ce qui est une bonne nouvelle pour notre pays et nous honorons la générosité et l'amour de la nature de Douglas Tompkins", a déclaré la présidente chilienne Michelle Bachelet en signant le protocole d'accord pour la donation de 407'625 hectares. Celui-ci doit encore être officialisé par un décret présidentiel.

"C'est l'effort le plus important de l'histoire et j'espère que cela servira de modèle pour d'autres pays", a déclaré de son côté Kristine McDavitt. Trois nouveaux parcs nationaux verront le jour sur ces terres de la vaste Patagonie chilienne : Pumalin, Melimoyu et Patagonia.

À lire aussi: Chili: les incendies constituent le "pire désastre forestier" de l'histoire du pays