Coronavirus – Fake news: non, Bill Gates n'est pas à l'origine de la propagation du Covid-19

Les fake news se répandent presque aussi vite que le coronavirus. L’une prétend que Bill Gates est à l’origine de la propagation du virus, afin de vacciner la population mondiale pour la surveiller. C’est faux.

05 mai 2020, 14:14
Régulièrement, nous décortiquons pour vous les fake news sur le coronavirus diffusées sur les réseaux sociaux et les messageries.

«Si quelque chose tue plus de 10 millions de gens dans les prochaines décennies, ça sera un virus hautement contagieux plutôt qu’une guerre.» Cet avertissement a été lancé par Bill Gates lors d’une conférence TED en 2015, rappelle Le Télégramme.

Certains y voient la preuve que le milliardaire américain, aujourd’hui à la tête d’une fondation philanthropique, avait prévu la pandémie de Covid-19, selon la RTBF. Son but? En tirer parti pour instaurer une surveillance mondiale via un vaccin obligatoire. Cette théorie se base sur un message de Bill Gates expliquant que «nous aurons un jour des certificats numériques pour savoir qui a guéri, qui a été testé et qui a reçu le vaccin.» Or, ce système est celui testé par la Corée du Sud pour enrayer l’épidémie, souligne Franceinfo.

Selon le New York Times, le fondateur de Microsoft est la cible de la fausse information la plus relayée sur les réseaux sociaux: 16 000 posts Facebook et 10 vidéos YouTube, avec pas moins de 5 millions de vues.