Coronavirus: la pandémie a aggravé les symptômes des personnes présentant des troubles psychiques

Une étude mondiale, à laquelle participe l’Université de Zurich, a démontré les dégâts causés par la pandémie de coronavirus sur le mental des individus. Chez beaucoup de personnes atteintes de maladies mentales, les troubles psychiques ont été aggravés.

24 déc. 2020, 16:14
En Suisse, la moitié des participants atteints de troubles psychiques ont signalé une aggravation de leurs symptômes (illustration).

La pandémie de coronavirus n’a pas seulement affecté le système sanitaire et économique du monde entier, elle a également eu des effets néfastes sur la santé de nombreuses personnes déjà mentalement atteintes.

Une étude mondiale menée au printemps dernier a permis d’éclairer sur le développement, durant la pandémie, des symptômes des personnes présentant des troubles psychiques. Deux tiers de femmes et la moitié des hommes ont signalé une aggravation de ces symptômes.