Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Crash du MH17: la justice néerlandaise ouvre une enquête préliminaire

Un représentant de la justice des Pays-Bas a été envoyé en Ukraine pour ouvrir une enquête préliminaire sur le crash de Malaysia Airlines. 193 Néerlandais étaient à bord de l'avion abattu par un missile jeudi.

21 juil. 2014, 14:56
Alors que le président Petro Porochenko et l'ambassadeur des Pays-Bas en Ukraine Kees Klompenhouwer ont rendu hommage aux victimes ce lundi, la justice néerlandaise ouvre une enquête.

Le parquet néerlandais a dit lundi avoir ouvert une enquête préliminaire sur le crash de l'avion de la Malaysia Airlines dans l'Est de l'Ukraine. Les Pays-Bas peuvent poursuivre des suspects pour crimes de guerre, même pour des faits à l'étranger, si une ou plusieurs victimes sont de nationalité néerlandaise.

"Un représentant du parquet, Thijs Berger, est actuellement à Kiev", a dit à l'AFP le porte-parole du parquet national néerlandais, Wim de Bruin. "Il est arrivé ce week-end en Ukraine", a précisé la même source.

Un Boeing 777 de la compagnie aérienne Malaysia Airlines s'est écrasé jeudi dans l'Est de l'Ukraine, dans une zone contrôlée par des séparatistes prorusses, avec 298 personnes à son bord, dont 193 Néerlandais.

Wim de Bruin a expliqué que les Pays-Bas, en vertu d'une loi adoptée quelques années auparavant, peuvent poursuivre des suspects pour crimes de guerre, même pour des faits à l'étranger, si une ou plusieurs victimes sont de nationalité néerlandaise.

Le porte-parole n'a pas été en mesure de donner davantage de détails sur les activités du représentant du parquet en Ukraine.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias