Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Critiques après le limogeage choc au FBI

Andrew McCabe, ex-numéro deux du FBI, a été licencié vendredi.

19 mars 2018, 00:01
DATA_ART_12010978

Donald Trump se réjouissait ouvertement, samedi, du limogeage de l’ex-numéro deux du FBI, Andrew McCabe. Il a salué le départ forcé de sa bête noire comme «un grand jour pour la démocratie», là où beaucoup dénoncent une vendetta politique.

Ravivant les inquiétudes sur les velléités de la Maison-Blanche de mettre un terme à l’enquête russe du procureur spécial Robert Mueller, l’avocat personnel du président américain, John Dowd, a, lui, dit espérer que le ministère de la Justice refermerait maintenant ce dossier.

Cible depuis des mois des critiques virulentes de l’administration Trump, Andrew McCabe a appris son licenciement à 48 heures de pouvoir toucher, après plus de 21 ans de service, sa retraite de haut fonctionnaire. Il avait quitté en janvier ses fonctions de directeur adjoint du FBI mais restait un employé. Il avait aussi dirigé le bureau par intérim de mai à août 2017, après le licenciement spectaculaire par Donald...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias