Réservé aux abonnés

Dans le Jura, les jouets Smoby renaissent de leurs cendres

Après un redressement judiciaire en 2007 et 396 employés licenciés en 2008, le repreneur Thomas Le Paul a réussi son pari.
05 août 2015, 14:05
data_art_5749031

Près de quatre ans après une reprise chahutée, les nouveaux dirigeants de Smoby ont redressé ce fleuron français du jouet et gagné la confiance des salariés grâce à des investissements ambitieux et à une relocalisation d'une partie de la production.

Niché dans la "Plastics Vallée", où sont concentrées des entreprises de la plasturgie, le site de production d'Arinthod est le grand gagnant de la stratégie d'ancrage dans le Jura (39) impulsée par le groupe allemand Simba Dickie, repreneur en 2008 de l'entreprise à la dérive.

"On a eu une chance inouïe qu'ils soient choisis pour la reprise lors ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois