Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Décès causés par des bougies: la Grèce rétablit l'électricité

La Grèce a promis vendredi de rétablir l'électricité dans des foyers après une série de décès dans des incendies causés par des bougies ou des feux de cheminée.

07 déc. 2013, 08:36
A young neighbor lights a candle at the entrance of the building where a 13-year-old girl of Serbian origin has died after inhaling fumes from a wood-burning stove, in the northern Greek port city of Thessaloniki on Monday, Dec. 2, 2013. Her 54-year-old mother was using to heat the home after its electricity was disconnected. The case has raised concern about poor families' ability to cope with the encroaching winter. (AP Photo/Nikolas Giakoumidis)

Les autorités grecques ont promis vendredi de rétablir l'électricité aux foyers auxquels elle a été coupée pour non-paiement de facture après une série de décès dans des incendies. Au moins trois personnes, dont un adolescent de 13 ans, ont trouvé la mort chez elles ces derniers jours après avoir respiré du monoxyde de carbone.

Le gaz émanait entre autres d'incendies causés par des bougies ou des feux de cheminée. L'opposition grecque a estimé que ces décès étaient directement liés à la politique d'austérité imposée à la Grèce dans le cadre des mesures de sauvetage mises en place par les bailleurs de fonds internationaux du pays.

"Quelques jours avant Noël et avec des températures tombées sous zéro dans de nombreuses parties du pays, c'est honteux d'avoir des familles sans courant", a déclaré Vassilis Kapernaros, un élu du parti des Grecs indépendants, un parti de droite militant contre l'austérité.

Le ministre de l'Energie Yannis Maniatis a également annoncé que les tarifs de l'électricité pour les soupes populaires et autres services sociaux seraient réduits de 70%. Le parlement grec doit voter samedi soir sur le budget 2014, qui prévoit de nouvelles baisses des dépenses publiques dans le cadre des mesures d'austérité.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias