Des diplomates turcs ont demandé l'asile en Suisse

Il n'y a pas que les citoyens turcs qui fuient la Turquie depuis les mesures de répression qui ont suivi le putsh raté. Le vice-ambassadeur et autres diplomates ont demandé l'asile en Suisse.
09 mars 2017, 12:32
Des diplomates turcs en Suisse ont demandé l'asile.

Depuis la tentative de putsch en Turquie en juillet 2016, les autorités suisses ont reçu 408 demandes d'asile de citoyens turcs, selon le Conseil fédéral, dont quelques diplomates. Des médias avancent le nom du numéro 2 de l'ambassade turque à Berne.

Les quotidiens Tages-Anzeiger et Der Bund affirment dans leur édition de jeudi que Volkan Karagöz, vice-ambassadeur de la Turquie à Berne, a demandé l'asile en Suisse pour lui-même et sa famille. Il ferait, selon eux, partie des "quelques détenteurs de passeports diplomatiques" mentionnés lundi dans la réponse du Conseil fédéral devant le Conseil national.

Le gouvernement suisse n'a pas donné davantage de précisions sur l'identité des requérants. Les deux journaux se réfèrent à une liste officielle en Turquie, qui énumère les fonctionnaires limogés avec effet immédiat pour leurs liens présumés avec le prédicateur Fethullah Gülen, bête noire du président turc Recep Tayyip Erdogan.

M. Karagöz figurerait sur cette liste et serait passible de poursuites pénales en Turquie. Le président turc accuse Fethullah Gülen, exilé aux Etats-Unis, d'avoir fomenté le coup d'Etat contre lui.