Des éléphants tuent un garde dans un parc national

Un garde a été tué lundi par trois éléphants dans le célèbre parc national de Hwange, au Zimbabwe, a-t-on appris mardi auprès de l'autorité responsable de la réserve. Les patrouilles sont fréquentes dans ce parc où plus de 300 pachydermes ont été empoisonnés au cyanure depuis juillet.

22 oct. 2013, 21:57
La présence des rangers dans le parc national a dû être intensifiée en raison des nombreux empoisonnements d'éléphants.

Le ranger de 61 ans a été attaqué alors qu'il s'était éloigné de sa patrouille pour «se soulager», selon le communiqué de l'autorité. Il a appelé à l'aide ses collègues avant de tomber inconscient. Les gardes ont vu les éléphants s'éloigner.

Les patrouilles ont été renforcées pour lutter contre la recrudescence du braconnage. Selon le bilan donné par une ONG lundi, un total de 325 éléphants ont été tués au cyanure depuis cet été. Douze personnes ont été arrêtées en lien avec ces massacres et cinq ont été condamnées à de lourdes peines de prison.