Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Deux étudiants romands tabassés par un groupe de jeunes en Inde

Deux étudiants lausannois ont été tabassés sans raison apparente par un groupe de jeunes à Agra, en Inde. Ils se sont retrouvés à l'hôpital. Deux suspects ont été arrêtés.

26 oct. 2017, 09:34
Les deux routards ont été suivis, harcelés puis passés à tabac par une bande qui voulait se photographier en leur compagnie.

Un couple de touristes suisses a été brutalement agressé en Inde à coups de bâton et de pierres dans la région du Taj Mahal par des jeunes, ont rapporté jeudi la police et la presse. Le groupe d'Indiens voulaient prendre des selfies avec eux.

Alors qu'ils visitaient dimanche l'ancienne cité moghole de Fathepur Sikri, à une quarantaine de kilomètres à l'ouest d'Agra et son iconique Taj Mahal, les deux routards ont été suivis, harcelés puis passés à tabac par une bande qui voulait se photographier en leur compagnie.

Fracture au crâne et bras cassé

Selon le Times of India, le jeune homme souffre d'une fracture au crâne et d'un caillot de sang dans le cerveau. Sa compagne a eu un bras cassé. Les deux voyageurs sont originaires de Lausanne, d'après le quotidien. Selon le témoignage des Suisses dans les pages du journal, alors qu'ils gisaient ensanglantés après l'agression, les passants s'arrêtaient pour les filmer avec leur téléphone portable.

"Ils nous ont d'abord fait des remarques que nous ne comprenions pas, puis nous ont forcés à nous arrêter pour prendre des selfies (...) Ils nous ont demandé de les accompagner mais nous avons refusé et, peu de temps après, il m'ont lancé des pierres et des bâtons", témoigne le jeune homme dans le journal indien, cité par 20 Minutes.

"Ils ont lancé des pierres sur nous deux. J'ai été frappée au dos, à l'épaule et à la main. Je n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi ils nous ont attaqués. Ils n'ont pris aucun de nos objets de valeur", poursuit-il. Le couple lausannois a d'abord été emmené dans un hôpital local, puis à New Delhi, où il a reçu des soins médicaux.

Arrestation et rapport exigé

Deux suspects ont été arrêtés en lien avec cet incident, a annoncé le ministre en chef de l'Uttar Pradesh, Yogi Adityanath. Selon la chaîne de télévision News18, l'un des agresseurs n'aurait que 14 ans.

Evoquant l'agression des touristes, M. Adityanath a promis lors d'une conférence de presse à Agra de "traiter sévèrement" les auteurs de tels actes. Un peu plus tôt, la ministre indienne des Affaires étrangères, Sushma Swaraj, avait ordonné sur Twitter un rapport des autorités locales de l'Uttar Pradesh.

En 2016, 8,8 millions de touristes étrangers ont visité l'Inde, selon des chiffres du gouvernement. Il s'agit d'une croissance de 9,7% en un an.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias