Réservé aux abonnés

Devant le Congrès, Trump veut jouer les rassembleurs

Lors de son discours sur l’état de l’Union, le président a tendu la main aux démocrates, tout en campant sur ses positions.

07 févr. 2019, 00:01
DATA_ART_12657172

L’Amérique ne s’est pas réveillée moins divisée au lendemain du discours sur l’état de l’Union. A supposer que l’exercice ait jamais réconcilié deux camps rivaux, cette ambition aurait sans doute été hors de portée – et d’intention – d’un locataire de la Maison-Blanche qui s’épanouit dans le combat.

Donald Trump n’a pas changé en deux ans de pouvoir, mais il est capable de se «présidentialiser» selon les circonstances. Il «vénère» la solennité du discours annuel au Congrès, confie-t-on dans son entourage, se délectant de la pompe et de l’attention nationale qu’il procure. Endossant cet habit of...