Dopage: un réseau de produits dopants a été démantelé en Espagne

La Garde civile espagnole a mis la main sur un trafic de produits dopants destinés aux salles de sports. Elle a arrêté 55 personnes et trouvé des anabolisants, stéroïdes, hormones et autres EPO.

16 janv. 2013, 12:32
La garde civile espagnole (photo d'illustration) a démantelé un trafic de produits dopants.

Un trafic de produits dopants destinés aux salles de sport a été démantelé en Espagne, a annoncé mercredi la Garde civile qui a arrêté 55 personnes dans 20 provinces espagnoles. Des milliers de produits interdits dans le sport, dont des anabolisants, stéroïdes, hormones ou EPO, ont été saisis.

Les produits étaient destinés à des sportifs "qui pratiquaient en majorité le culturisme ou le fitness". Des systèmes informatiques, un pistolet, des munitions et d'autres drogues ont également été saisis, a précisé la Garde civile dans un communiqué.

L'opération "Bouclier" a été lancée début 2012 lorsque la Garde civile a découvert qu'une pharmacie de la région de Cantabrie vendait des produits dopants à un intermédiaire qui "les distribuait dans son réseau de clients par paquets postaux". Les enquêteurs ont par la suite identifié un employé d'un centre de santé privé de Ténérife dans l'archipel des Canaries, qui commercialisait des produits ainsi qu'une troisième personne qui importait "directement des médicaments d'Asie et d'Europe de l'Est, en utilisant des réseaux de trafics internationaux", selon la Garde civile.