Eleveurs en colère: fumier et cochons dans les grandes surfaces en France

Les éleveurs en colère ont déversé du fumier devant des grandes surfaces du sud-ouest de la France. Des cochons ont également été lâchés dans les magasins.
25 août 2015, 16:13
pigs

Plusieurs centaines d'agriculteurs ont déversé mercredi soir du fumier et du lisier devant des grandes surfaces et autres bâtiments dans l'ouest et le sud-ouest de la France. Ces actions ont été rapportées notamment par des manifestants.

Du fumier et du lisier a ainsi été déposé devant des grandes surfaces de Tarbes et son agglomération par des agriculteurs membres de la FDSEA et des JA des Hautes-Pyrénées. Selon un responsable agricole local, Jean-Luc Cazabat, on recensait peu avant minuit plusieurs centaines d'agriculteurs et près de cent tracteurs engagés dans l'action devant 12 établissements.

"La crise a été mal gérée par le gouvernement, le plan annoncé mercredi ne fait que reprendre des mesures déjà connues, c'est du bis repetita", a-t-il ajouté. A la préfecture, on faisait état de chiffres similaires parlant de 380 personnes et 125 tracteurs au total mobilisés devant 12 grandes surfaces.

L'action engagée vers 21h30 n'a donné lieu à aucune dégradation et n'a pas visé les bâtiments publics. Les agriculteurs n'ont pas tenté de bloquer des routes.

Sur les lieux de leurs actions, ils arboraient des banderoles indiquant notamment: "guerre des prix, prix de la guerre". Dans le Sud-ouest, une action similaire s'est déjà déroulée le 15 juillet devant des grandes surfaces du Tarn.

Actions dans l'ouest

Plus au nord, dans les Deux-Sèvres, des dizaines d'agriculteurs ont aussi entrepris des actions, déversant du fumier, des gravats et des pneus devant des grandes surfaces, des abattoirs, des bases logistiques, selon la préfecture. Au total, 18 sites ont été visés par les manifestants dans 14 communes sur l'ensemble du département.

Les actions consistaient à bloquer les accès à ces établissements, mais aucune route n'a été bloquée.

A Bressuire, une trentaine de manifestants se sont rendus devant le centre des impôts où ils ont déversé des déchets verts et suspendu des mannequins symbolisant la mort des exploitants. La préfecture a activé un centre opérationnel départemental pour coordonner les opérations de sécurité.

De même, à Brive-la-Gaillarde, en Corrèze, quelque 200 éleveurs et agriculteurs, certains avec leur tracteur, ont déversé du lisier devant plusieurs supermarchés et fournisseurs de restaurants.

Dans le Lot-et-Garonne, des cochons ont été lâchés dans un supermarché