Réservé aux abonnés

En Biélorussie, les rues frémissent

24 mars 2017, 00:02
People shout slogans at a rally in the city of Maladzyechna, Belarus, Friday, March 10, 2017. The Friday demonstration came a day after President Alexander Lukashenko suspended the collection of fines from unemployed people. The two-year-old law, which imposes penalties of $250 on people who are jobless for more than six months but do no register on state labor exchanges, has been the focus of a wave of demonstrations over the past month. The protesters in Maladzyechna demanded the law be entirely annulled, and called for the end of Lukashenko's 23-year-long rule. (AP Photo/Sergei Grits) BELARUS PROTEST

Dix-sept opposants ont été arrêtés en Biélorussie depuis la nuit de mardi à mercredi. Un durcissement des autorités après une série de manifestations contre le président Alexandre Loukachenko est à craindre, selon l’organisation de défense des droits de l’homme Vyasna.

Depuis la mi-février, des milliers de Biélorusses défient le pouvoir dans la rue. La contestation ne cesse de s’amplifier. Car l’économie du pays décline, la pauvreté augmente, alimentant une contestation politique qui se déroule sur fond de «compétition» entre l’Occident et la Russie. Une compétition que Loukachenko manipule rég...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois