Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

En piste pour un quatrième mandat

Angela Merkel semble avoir la voie royale vers la chancellerie.

18 août 2017, 00:48
DATA_ART_11434461

Les panneaux électoraux ont fleuri un peu partout, depuis quelques jours, accrochés aux poteaux ou aux lampadaires. C’est ainsi que les partis politiques se rendent visibles en Allemagne. La campagne législative a bel et bien commencé: elle sera courte et se jouera en un tour le 24 septembre. Le ou la future chancelière dépendra de la majorité qui se formera. Candidate pour la quatrième fois, Angela Merkel est largement favorite du scrutin. De retour de congés le 11 août, elle a semblé donner le coup d’envoi de la bataille samedi dernier lors d’un grand meeting à Dortmund, une terre sociale-démocrate. À la fin de son intervention, la candidate de la CDU a repris le micro pour ajouter: «J’ai oublié de dire: l’élection n’est naturellement pas encore jouée.»

Après douze ans d’exercice du pouvoir et plusieurs crises majeures, dont la vague migratoire de 2015 et 2016, la chancelière a retrouvé les...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias