Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

En Thaïlande, l'armée fait le coup de la loi martiale

Démentant tout putsch, les militaires veulent rétablir le calme dans un royaume ébranlé par six mois de crise politique.

21 mai 2014, 00:01
data_art_8077282.jpg

En dehors de quelques "selfies" pris par les passants au côté des soldats tout juste déployés dans le centre, l'instauration de la loi martiale n'a pas semblé perturber Bangkok outre mesure, hier. Dans une annonce faite à 3 heures du matin sur sa chaîne de télévision, l'armée a expliqué vouloir "restaurer la paix et l'ordre public" dans le royaume thaï, en proie à de violentes tensions entre partisans et opposants au pouvoir qui ont fait 28 morts et 700 blessés depuis novembre. "Nous demandons à toutes les parties de venir discuter pour trouver une issue au conflit", a plaidé le chef d'état-major, le général Prayuth Chan-ocha.

Dans les rues de la capitale, des dizaines de soldats et de véhicules militaires ont été déployés pour patrouiller le long des principales artères et autour du carrefour de Ratchaprasong, haut lieu des récentes manifestations, où se trouvent par ailleurs une multitude de grands...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias