États-Unis: 50 millions de personnes s'apprêtent à affronter la tempête de neige "Stella"

Plus de 4000 vols annulés, rencontres diplomatiques reportées, siège des Nations Unies clôturé. Huit états américains et 50 millions de personnes se préparent à l'arrivée du blizzard.
14 mars 2017, 12:28
Cinquante millions de personnes sont concernées par la tempête ou l'avis de tempête.

 Le nord-est des Etats-Unis s'apprêtait mardi à être pris sous une très forte tempête de neige. La perturbation a conduit à l'annulation préventive d'un grand nombre de vols et perturbe la vie politique et diplomatique à New York et Washington.

 

 

La chancelière allemande Angela Merkel, qui devait rencontrer le président américain Donald Trump ce mardi à Washington, a reporté son voyage à vendredi, a annoncé la Maison Blanche.

 

 

Le siège des Nations unies à New York sera fermé mardi mais la Bourse de New York reste ouverte.

 

 

Huit Etats concernés

Le service météorologique national a émis une alerte à la tempête de neige dans huit Etats dont New York, la Pennsylvanie, le New Jersey et le Connecticut. En certains endroits, la couche de neige pourrait atteindre 60 cm mercredi matin avec des températures très inférieures à la normale.

Cinquante millions de personnes sont concernées par la tempête ou l'avis de tempête. Les autorités recommandent aux habitants de rester chez eux. Dans les établissements scolaires, certains cours ont été annulés. Des avions n'ont pas décollé.

Des milliers de tonnes de sel et de sable sont prêts à être déversées sur les routes menant aux aéroports, dans les parkings, les ponts et les tunnels.

 

 

Plus de 4000 vols annulés

Les compagnies aériennes ont annulé par précaution plus de 4000 vols en prévision de la tempête, selon la société spécialisée FlightAware.com. Sept vols de Zurich-Kloten et deux de Genève-Cointrin à destination des Etats-Unis ont été supprimés.

Les annulations touchent tout particulièrement Newark International Airport dans le New Jersey et l'aéroport international de Boston Logan. Le gouverneur du Massachusetts Charlie Baker a demandé à la population de travailler chez elle si possible.

 

 

A Boston, on attend 30 centimètres de neige et 13 cm dans la capitale, Washington, déjà facilement perturbée à la moindre neige. Dans certaines parties du Nord-Est américain, les vents pourraient atteindre 100 km/h, indique le National Weather Service.