Votre publicité ici avec IMPACT_medias

États-Unis: accusé d'avoir tué, démembré et cuisiné sa femme, il meurt avant son procès

Cet Américain de 69 ans avait défrayé la chronique en novembre 2012 par l'horreur de ses actes. Accusé d'avoir tué sa femme, il l'avait ensuite démembrée puis cuisinée en conservant la tête dans un congélateur. Il est mort en prison à San Diego fin septembre avant d'avoir été jugé.

05 oct. 2013, 08:45

Un Américain accusé d'avoir tué sa femme, puis de l'avoir démembrée avant de cuisiner ses restes, est mort en prison à San Diego en Californie avant d'avoir été jugé. Il était poursuivi pour meurtre, cruauté envers une personne âgée et actes répréhensibles commis sur des restes humains.

L'homme, âgé de 69 ans, est mort d'un cancer de la prostate le 27 septembre dans la prison centrale de San Diego, a indiqué vendredi le bureau du procureur. Selon son porte-parole, les audiences préliminaires avaient été repoussées pour permettre à l'accusé de suivre un traitement médical.

L'homme avait perdu l'envie de vivre après la mort en 2012 de son épouse - atteinte de la maladie d'Alzheimer - à l'âge de 73 ans, a encore précisé son avocat. Le suspect a toujours nié l'avoir tuée et affirmait qu'elle était décédée de mort naturelle.

Selon l'accusation, la police était entrée dans leur domicile le 16 novembre 2012, à la demande des voisins qui s'inquiétaient de l'odeur pestilentielle émanant de la maison. Les officiers avaient trouvé de la viande en train de cuire dans le four.

En fouillant la maison, la police a retrouvé la tête de la défunte dans le congélateur, un sac d'os et une sorte d'atelier avec une scie et des couteaux à viande.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias