Etats-Unis: troisième jour de "shutdown", pas de sapin de Noël à Washington

Les administrations américaines marquent leur troisième jour de paralysie partielle faute d'accord sur le financement du mur anti-immigration. Le sapin de Noël situé devant la Maison-Blanche était fermé au public et des poubelles débordaient lundi à cause du "shutdown".

24 déc. 2018, 21:41
"Zone fermée, pour cause d'interruption des budgets fédéraux", pouvait-on lire sur des affichettes.

Devant la Maison-Blanche, le sapin de Noël était fermé au public et des poubelles débordaient lundi à cause du "shutdown". Les administrations américaines marquent leur troisième jour de paralysie partielle faute d'accord sur le financement du mur anti-immigration.

A la veille de Noël, qu'il passe à Washington au lieu de sa résidence ensoleillée de Floride pour cause de "shutdown", le président américain a ironisé sur les médias, parlant en boucle de son isolement après des démissions sonnantes dans son gouvernement et les négociations qui patinent autour de son projet de mur à la frontière mexicaine.

A lire aussi : Etats-Unis: le Père Noël, traqué par l'armée, a démarré sa tournée

"Je suis tout seul (pauvre de moi) à la Maison-Blanche en attendant que les démocrates reviennent et passent un accord sur la Sécurité à la Frontière dont on a désespérément besoin", a-t-il tweeté lundi. "Pratiquement tous les démocrates à qui nous avons affaire aujourd'hui soutenaient fermement un Mur à la Frontière ou une Barrière", jusqu'à ce qu'il en fasse sa grande promesse de campagne en 2016, avait-il dénoncé un peu plus tôt.

 

 

Depuis ses fenêtres, Donald Trump pouvait sans doute constater les effets de la fermeture, depuis vendredi minuit, de nombreux ministères, qui laisse environ 400'000 fonctionnaires en congé sans solde. Quelque 400'000 autres, employés dans les services jugés essentiels (douanes, sécurité aéroportuaire, inspection sanitaire,...), sont contraints, eux, de travailler sans être payés aux échéances régulières, en pleine période de Fêtes.

"Zone fermée"

Le "shutdown" affecte des ministères importants comme la Sécurité intérieure – qui gère les frontières -, la police fédérale, les Transports, le Trésor, mais aussi l'Intérieur, qui supervise les parcs nationaux. C'est le cas du Mall, grande étendue verte au coeur de Washington, et de l'enclos où s'élève, devant la Maison-Blanche, le "sapin de Noël national" flanqué de petits arbres représentant les 50 Etats américains.

"Zone fermée, pour cause d'interruption des budgets fédéraux", pouvait-on lire sur des affichettes. Vers la Maison Blanche, et devant le grand obélisque du "Monument", plusieurs poubelles débordaient.

 

 

Par rapport aux précédents grands "shutdowns" américains, l'urgence est toutefois moins palpable cette fois: seules 25% des administrations sont fermées. Les parlementaires, sentant le conflit venir, ont pris soin d'approuver auparavant le financement des 75% restant, dont le grand budget de la Défense.