Euro 2016: la gazette du lundi 20 juin

Retrouvez les moments forts, anecdotes et insolites de la journée.
20 juin 2016, 18:03
Rike Roci est en train de se faire un nom dans cet Euro.

Griezmann la joue comme Beckham

En équipe de France, un petit homme blond résiste encore et toujours à la mode des manches courtes: Antoine Griezmann. L'attaquant de l'Atletico Madrid n'est pas devenu frileux à force de vivre en Espagne. Cette coquetterie vestimentaire est en fait un hommage à David Beckham. "Je joue en manches longues parce que lui le faisait, j'ai aussi pris son numéro, le 7", a-t-il déclaré avant l'Euro au magazine GQ. "Je suis un fan absolu. Sur le terrain, déjà, il avait la classe. Et en dehors du terrain, il est toujours clean, bien habillé, bien coiffé.

 

Cachez ce sein...

Rike Roci portera-t-elle autant chance à l'Albanie que Larissa Riquelme au Paraguay? En 2010, la supportrice au téléphone portable caché au milieu du décolleté avait incité bon nombre de spectateurs masculins à souhaiter un bon parcours des Guaranis, qui avaient atteint pour la première fois de leur histoire les quarts de finale d'une Coupe du monde. Rike Roci, ancienne participante au Big Brother albanais, a elle aussi décidé de donner de sa personne pour pousser l'Albanie lors du premier Euro de l'histoire du petit pays balkanique. Guère plus vêtue en tribunes que sur son compte Instagram, suivi par plus de 100'000 abonnés, elle a dopé le capital sympathie de sa sélection qui, grâce à sa victoire historique sur la Roumanie, pourrait atteindre les 8e de finale, pour la plus grande joie des photographes.

 

Nostalgie stéphanoise

L'Angleterre est de retour à Saint-Etienne pour affronter la Slovaquie, 18 ans après son élimination frustrante aux tirs au but dans le "Chaudron" contre l'Argentine lors d'un incroyable 8e de finale du Mondial 1998. "Je me souviens d'avoir vu ce match chez ma grand-mère, s'est rappelé le capitaine anglais Wayne Rooney, qui avait 12 ans à l'époque. Owen était très jeune et il a marqué un but incroyable. En raison de l'exclusion de Beckham, c'était une grosse déception. Mais c'était un magnifique tournoi dont je garde un bon souvenir. On ne pense pas vraiment à ce qu'il s'est passé ici et on a notre destin en main", a-t-il poursuivi pour conjurer le mauvais sort.

Royal

Le Roi Philippe de Belgique, descendu féliciter les Diables Rouges après leur victoire (3-0) samedi face à l'Irlande, a apostrophé le capitaine Eden Hazard: "Tu ne me fais plus de clin d'oeil maintenant?". "Non, non, non...", a répondu le joueur un peu gêné. Lors de leur dernière rencontre, avant le match qualificatif contre la Bosnie, l'ailier des Diables avait rompu le protocole en se fendant d'un clin d'oeil au souverain belge venu lui serrer la main. Le joueur de Chelsea avait expliqué à moitié sérieux: "Le Roi, c'est mon ami. Parfois, on s'appelle après les matches, il me dit Eden, t'as bien joué. C'est un ami, un proche de la famille! Je suis à l'aise avec lui. La prochaine fois, je lui ferai la bise, ce sera encore mieux!".

 


 

par Matteo Ianni