Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Europa League: Bâle affrontera Tottenham en quart

Bâle affrontera donc Tottenham en quart de finale de l'Europa League. Après son exploit contre le Zénith St-Petersbourg, les Rhénans peuvent trembler face au club anglais.

15 mars 2013, 14:51
Le FC Bâle aurait pu avoir plus de chance pour les quarts.

Tottenham en quart de finale de l'Europa League... Difficile sportivement d'imaginer pire tirage au sort pour le FC Bâle que les Spurs, actuels troisièmes du championnat d'Angleterre. Même si, coincés à l'aéroport de St-Pétersbourg, les Rhénans ont jubilé en découvrant le nom de leur futur adversaire.

L'expédition de Bâle en Russie a tout eu du parcours du combattant, et pas uniquement à cause de l'enfer que lui a fait vivre le Zenit sur le terrain jeudi (défaite 1-0). Après une escale d'urgence à Berlin à l'aller en raison du malaise d'Elneny, les Bâlois ont vécu un voyage retour mouvementé. Contraint de rebrousser chemin après une heure de vol (le train d'atterrissage n'a avait pas pu être rentré), l'avion a été immobilisé des heures durant à St-Pétersbourg.
 
C'est d'ailleurs depuis un fast food de l'aéroport que le FCB a suivi le tirage au sort en direct à la télévision. Les Rhénans n'ont pu retenir leurs cris de joie quand ils ont appris la nouvelle. "Après deux adversaires peu attractifs (ndlr: Dniepropetrovsk et Zenit), nous avons enfin de la chance au tirage", a déclaré un Marco Streller qui ne cache pas sa "sympathie pour le football anglais, en particulier Tottenham".
 
L'entraîneur Murat Yakin s'est pour sa part réjoui d'en découdre "avec un club de pointe dans une grande ville de football". A croire que la perspective d'une qualification ne figure pas au premier rang des préoccupations bâloises...
 
Calendrier chargé
 
Car Tottenham est un gros morceau au calibre autrement supérieur à celui du Dniepr et du Zenit. Les Londoniens sont tout simplement à la lutte avec Manchester City et Chelsea pour obtenir une place en Ligue des champions la saison prochaine. Paradoxalement, c'est cette configuration qui pourrait constituer le plus grand allié du FCB et qui lui permet de croire en ses chances. Car nul doute que la priorité d'André Villas Boas est la Premier League.
 
Or, Tottenham affrontera le solide Everton juste après avoir reçu Bâle à l'aller (4 avril) et jouera ensuite très gros quelques jours après le retour au Parc St-Jacques (11 avril), en se déplaçant sur la pelouse de Chelsea. Une semaine plus tard, ce sera au tour de Manchester City de venir à White Hart Lane... La probabilité de voir le coach ménager certaines de ses stars est alors élevée.
 
Bale connaît Bâle
 
Qui dit star de Tottenham dit forcément Gareth Bale. Le gaucher connaît déjà le Joggeli pour y avoir livré une magnifique copie en octobre 2010 avec le Pays de Galles contre la Suisse. Le no 3 des Spurs avait du reste inscrit le seul but gallois (4-1). Autre joueur qui ne sera pas dépaysé, David Degen a déjà évolué à White Hart Lane, en barrage qualificatif pour la Ligue des champions 2010/11. Alors sous le maillot de Young Boys, il y avait subi un nette défaite 4-0. Les Spurs s'étaient inclinés 3-2 à l'aller à Berne.
 
Les autres quarts de finale mettront aux prisex le Fenerbahçe de Reto Ziegler à la Lazio dirigée par Vladimir Petkovic, le champion d'Europe Chelsea aux Russes de Rubin Kazan et Benfica à Newcastle.
Votre publicité ici avec IMPACT_medias