Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Eurotunnel: reprise progressive du trafic après l'intrusion d'une centaine de migrants

Une centaine de migrants ont forcé samedi peu après minuit une clôture sur le site d'Eurotunnel près de Calais. Le trafic a été totalement interrompu jusqu'à 8 heures samedi matin et dix blessés légers ont été pris en charge par les secours.

03 oct. 2015, 08:15
/ Màj. le 03 oct. 2015 à 10:56
Le trafic a repris progressivement dès 8 heures.

Le trafic sous la Manche a commencé à reprendre à partir de 8 heures mais restera perturbé durant la matinée, a annoncé samedi Eurotunnel. Il avait été totalement interrompu pendant les premières heures après l'entrée d'une centaine de migrants dans le tunnel.

Selon une porte-parole d'Eurotunnel, un groupe "extrêmement organisé" d'environ 120 personnes a fait irruption sur le terminal français vers 00h30. "Ça a été organisé par des gens qui savaient que ça n'aboutirait pas", a-t-elle dit à Reuters, sans préciser à qui elle faisait allusion.

Mercredi, la police faisait état d'une présence plus importante parmi les migrants clandestins concentrés autour de Calais de militants du réseau d'extrême gauche "No borders". Ces derniers réclament l'abolition des frontières et des politiques de contrôle de l'immigration.

Les intrus ont découpé l'une des nombreuses clôtures du site, sur lequel ils ont pénétré en force malgré la présence d'agents de sécurité. Ils se sont ensuite précipités vers l'entrée du tunnel sous la Manche. La police française a envoyé des agents dans le tunnel pour empêcher une traversée illégale vers le Royaume-Uni.

Attirer l'attention

"Un groupe aussi important que celui-ci n'avait aucune chance d'atteindre le Royaume-Uni. Il est donc clair que cette attaque a été organisée dans l'unique but d'attirer l'attention des médias sur la situation désespérée des migrants coincés dans le Calais", écrit Eurotunnel dans son communiqué.

Eurotunnel a suspendu le trafic fret et passagers pour des raisons de sécurité, explique l'entreprise, selon laquelle le groupe de migrants a été appréhendé par les forces de l'ordre.

A 09h30, Eurotunnel a annoncé dans un nouveau communiqué que le trafic reprenait progressivement et que les Eurostar circulaient désormais dans les deux sens. "Le trafic des navettes restera impacté dans la matinée", ajoute cependant l'entreprise.

Intervention en cours

La police faisait pour sa part état d'une intervention en cours sur la rocade d'accès au port de Calais, à proximité de la "jungle" - immense terrain vague où se concentrent des milliers de candidats à l'immigration en Grande-Bretagne.

Selon un photographe de Reuters sur place, de nombreux migrants profitent d'un embouteillage de camions pour se jeter sur le toit des véhicules et tenter de s'y introduire.

Le trafic sous la Manche avait déjà été perturbé ou interrompu plusieurs fois en août et en septembre à la suite d'intrusions massives sur le site d'Eurotunnel.

Le renforcement de la sécurité sur le port de Calais au départ des ferries et le conflit social qui a paralysé l'activité portuaire ont conduit les migrants à tenter de passer en Grande-Bretagne en montant sur les trains de passagers et de marchandises au départ du terminal Eurotunnel.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias