Réservé aux abonnés

Face à l'Etat islamique, l'Irak cherche des appuis en Iran

La visite du premier ministre irakien à Téhéran intervient alors que les djihadistes ont attaqué une ville proche de l'Iran.

22 oct. 2014, 00:01
data_art_8496263.jpg

La lutte contre leur ennemi commun - les djihadistes sunnites - a été au centre de la première visite du nouveau premier ministre irakien, Haïdar al-Abadi, entamée hier chez son puissant voisin iranien. Le pouvoir chiite de Bagdad et celui de Téhéran figurent parmi les cibles privilégiées des radicaux sunnites, qui ont conquis des pans entiers de l'Irak depuis juin.

Et à l'approche de la fête religieuse chiite de l'Achoura, qui voit des centaines de milliers de fidèles se rassembler, les attentats contre les disciples d'Ali se sont multipliés, ces derniers jours en Irak. Hier, au moins douze ...