Fifa: les deux cadres arrêtés s'opposent à leur extradition

Les deux responsables de la FIFA arrêtés jeudi à Zurich, le Hondurien Alfredo Hawit et le Paraguayen Juan Angel Napout, ne veulent pas être extradés aux Etats-Unis. Ils seront entendus jeudi encore par la police cantonale zurichoise sur les faits qui leur sont reprochés dans la demande d'arrestation américaine.

03 déc. 2015, 13:29
Les deux responsables de la FIFA ont été arrêtés à Zurich et placés en détention en vue de leur extradition. Ils auraient accepté des pots-de-vin de plusieurs millions.

Les deux responsables de la Fifa arrêtés jeudi à Zurich sur ordre de l'Office fédéral de la justice (OFJ) s'opposent à leur extradition vers les Etats-Unis. Ils seront entendus jeudi encore par la police cantonale zurichoise sur les faits qui leur sont reprochés dans la demande d'arrestation américaine.

Dans un communiqué, l'OFJ a précisé l'identité des personnes placées en détention: il s'agit d'Alfredo Hawit, citoyen hondurien, président de la Confédération de football d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes (CONCACAF) et vice-président de la Fifa ainsi que de Juan Angel Napout, citoyen paraguayen, président de la Confédération sud-américaine de football (CONMEBOL) et responsable de la Fifa.

L'OFJ demandera aux Etats-Unis de lui faire parvenir des demandes formelles d'extradition dans le délai de 40 jours prévu par le traité d'extradition en vigueur entre les deux pays.

La procédure pourra continuer dès que ces demandes auront été remises. Les personnes concernées peuvent à tout moment choisir d'être extradées selon une procédure simplifiée avant que l'OFJ ne rende sa décision en première instance.