Réservé aux abonnés

Flambée de violence à Belfast

La police accuse des groupes paramilitaires protestants d'avoir infiltré les manifestations depuis le jeudi 3 décembre.
07 août 2015, 10:51
data_art_6708078.jpg

Malgré l'ouverture de discussions entre représentants politiques et religieux, les violences se sont poursuivies dimanche soir à Belfast, en Irlande du Nord, pour la quatrième nuit d'affilée. Selon le bilan fourni par les forces de l'ordre, depuis le début de ces manifestations, 52 policiers ont été blessés, 70 personnes ont été interpellées et 47 inculpées. Ces heurts sont parmi les plus graves depuis l'accord de paix en 1998, qui a mis fin à trente ans de conflit entre protestants et catholiques.

La décision du Conseil municipal de Belfast, capitale de la province britannique d'Irlande du N...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois