France: un enfant de 10 ans poignardé par sa tante dans la nuit de Noël

Un enfant de dix ans a été tué de plusieurs coups de couteau par sa tante, qui a également grièvement blessé sa nièce de quatre ans, dans la nuit de Noël à Limay, en région parisienne (FRA), selon des sources policières. La fillette a été transférée à l’hôpital.

25 déc. 2020, 23:22
Les enquêteurs ont identifié une troisième victime.

Une femme a tué de plusieurs coups de couteau son neveu de dix ans et grièvement blessé sa nièce de quatre ans dans la nuit de Noël à Limay, en région parisienne (FRA), selon des sources policières. La fillette a été transférée en urgence absolue à l’hôpital.

Après des examens réalisés dans la journée, les enquêteurs ont identifié une troisième victime: un nourrisson né en novembre, dont l’auteure présumée de l’homicide est la mère.

Il a été retrouvé «au sol», dans l’appartement où cinq adultes et trois enfants d’une même famille étaient rassemblés pour le réveillon. Il ne présentait pas de blessure apparente, mais des examens ont révélé «des séquelles physiques», a expliqué le parquet de Versailles, près de Paris, sans plus de précisions.

A lire aussi : France: trois gendarmes tués et un quatrième blessé, le forcené retrouvé mort

La tante, placée en garde à vue et hospitalisée dans la foulée de son interpellation, est sortie de l’hôpital et peut donc désormais être entendue par les enquêteurs. D’abord présentée comme une femme de 38 ans, elle s’est révélée être âgée de 31 ans et être employée par la municipalité de Limay.

«Cris horribles»

Des voisins ont raconté que cette famille avait emménagé il y a quelques mois au rez-de-chaussée d’un immeuble de logements sociaux situé dans un quartier proche de la gare.

Luis, un habitant du même bâtiment, a été réveillé «en sursaut» par des «cris horribles», qui l’ont amené jusque sous le porche de la résidence, qui donne sur une aire de jeux pour enfants.

«Là, sous le porche, je vois que c’est mon voisin, le tonton, qui hurle à l’aide, en faisant des massages cardiaques à son neveu», a-t-il raconté. Luis prend le relais pour le massage cardiaque, avant l’arrivée des secours, «quinze à vingt minutes plus tard».

Mais le garçon, qui a reçu plusieurs coups de couteau «essentiellement au niveau de l’abdomen», était en arrêt cardio-respiratoire à l’arrivée des pompiers, selon ces derniers. Il est mort sur place.

«Possédée»

Selon une source policière, l'auteure présumée de l’homicide s’est dite «possédée» et «présentait des lacérations au niveau des avant-bras». Une autre source policière a précisé qu’elle faisait l’objet d’un suivi psychiatrique, mais était inconnue des services de police.

D’après ces deux sources, le couteau utilisé, avec une lame de 15cm, a été découvert dissimulé dans des fourrés.