Gambie: le président proclame son pays "Etat islamique"

La Gambie fait désormais figure d'"Etat islamique". Yahya Jammeh, président du pays recensant 2 millions d'habitants en AFrique de l'Ouest, l'a affirmé sans préciser ce que ce terme signifie concrètement.

12 déc. 2015, 22:49
Gambie: Yahya Jammeh est désormais président d'un Etat islamique.

Yahya Jammeh a promis que les droits de la minorité chrétienne seraient respectés et que les femmes ne seraient pas soumises à des contraintes vestimentaires. "Le destin de la Gambie est dans les mains d'Allah le Tout-Puissant. Dès aujourd'hui, la Gambie "est un Etat islamique", a proclamé le président s'exprimant à Brufut, à 25 km de la capitale Banjul, selon des propos mis en ligne par la présidence.

"Nous serons un Etat islamique qui respecte les droits des citoyens", a-t-il affirmé en clôturant une tournée nationale. Il a fait cette déclaration à la TV publique gambienne GRTV, expliquant que ce changement de statut de l'Etat - dont il n'a pas précisé les modalités - ne modifierait pas les relations entre les musulmans, représentant environ 90% de la population, et les chrétiens, estimés à environ 8%.

"Accepter la religion d'Allah comme religion, comme votre mode de vie est non négociable. Permettez-moi de dire très clairement que cela ne signifie pas que les chrétiens ne devront pas avoir leur pratique religieuse. Les chrétiens devront être respectés comme il se doit. La manière de célébrer Noël sera maintenue", a-t-il précisé.

Yahya Jammeh, 50 ans, militaire de carrière issu d'une famille paysanne, cultive l'image d'un président musulman pratiquant apparaissant souvent Coran et chapelet en main.