Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

«Gilets jaunes»: le plan de l’exécutif pour rétablir l’ordre

09 janv. 2019, 00:01
DATA_ART_12599401

Ulcéré par les flambées de violences qui ont repris de plus belle à l’occasion de l’acte VIII des «gilets jaunes», l’exécutif entend remuscler l’ordre public en France. Lundi soir, Edouard Philippe a jeté les bases d’une nouvelle loi pour «mieux protéger le droit de manifester».

Après avoir abordé cette question dans la journée avec plusieurs leaders syndicaux et responsables politiques, le premier ministre a décidé de sanctionner plus sévèrement les organisateurs de manifestations non déclarées. Il place aussi dans son viseur ceux qui, en masquant leur visage, manifestent clairement leur intention «d’en découdre».

Les casseurs qui paient

«Ceux qui arrivent aux manifestations cagoulés, aujourd’hui c’est une contravention, demain ça doit être un délit», a-t-il promis, appelant aussi à «faire en sorte que la responsabilité civile des casseurs soit très sérieusement engagée de façon à ce que ce soit les casseurs qui payent et pas les contribuables pour les dommages qui...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias