Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Il détenait un véritable arsenal

Le tireur (19 ans), arrêté par la police une heure après la fusillade, avait été renvoyé du lycée de Parkland pour raisons disciplinaires. Son activité sur Internet aurait pu alerter les autorités.

16 févr. 2018, 00:01
DATA_ART_11940839

L’affreuse routine des tueries de masse aux Etats-Unis a connu, mercredi, un nouvel épisode dans une école de Floride. Dix-sept personnes, adolescentes et adultes, ont perdu la vie sous les balles de N.C., 19 ans, un ancien élève du lycée visé. Les deux hôpitaux voisins ont fait savoir qu’ils soignaient 13 survivants, notamment pour des blessures par balles, dont cinq sont considérés comme dans un état critique. Le jeune homme est sous le coup de 17 chefs d’inculpation pour homicides volontaires avec préméditation.

Vers 14h40, peu avant la fin des cours à Marjory Stoneman Douglas High School de Parkland, une banlieue aisée de 30 000 habitants entre Miami et Palm Beach, la sirène d’alerte a retenti. C’était la seconde fois de la journée, après un exercice d’alerte incendie dans la matinée. Les élèves ont commencé à sortir de classe en bon ordre, pour se regrouper à l’extérieur. «On a entendu...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias