Inde: la rupture d’un glacier dans l’Himalaya fait au moins 26 morts et plus de 170 disparus

Le bilan des victimes pourrait être très lourd en Inde à la suite de la rupture d’un glacier. On dénombre au moins 26 morts et 170 disparus.
08 févr. 2021, 08:27
/ Màj. le 08 févr. 2021 à 19:26
La plupart des disparus travaillaient dans deux centrales électriques.

Au moins 26 personnes sont mortes et plus de 170 restent portées disparues lundi dans le Nord de l’Inde selon un nouveau bilan. Une crue subite attribuée à la rupture d’un glacier de l’Himalaya a eu lieu dimanche.

 

 

Les recherches ont repris dès le lever du jour lundi, avec un millier de sauveteurs mobilisés, dont des membres de l’armée et de la police. Selon le directeur général de la police de l’Etat de l’Uttarakhand, Ashok Kumar, 26 corps ont été retrouvés et 171 personnes sont toujours portées disparues. Un précédent bilan fourni lundi matin faisait état d’au moins 200 disparus et 18 corps retrouvés.

La plupart des disparus travaillaient dans deux centrales électriques sur le barrage de Richiganga. Certains sont restés coincés dans deux tunnels obstrués par les flots, la boue et des rochers.

 

 

Douze personnes ont été secourues dimanche dans l’un d’eux, mais il en reste 34 coincées dans le deuxième, a précisé à l’AFP le chef de la police de la frontière indo-tibétaine (ITBP), Banudutt Nair, en charge des opérations de secours.

 

 

Comme «un film hollywoodien»

Des difficultés techniques entravaient les opérations de sauvetage dans le tunnel mais 80 m environ à l’intérieur ont déjà été déblayés et sont accessibles, selon Vivek Kumar Pandey, un autre responsable local.

«Il semble qu’environ 100 mètres de débris à l’intérieur du tunnel doivent encore être dégagés», a-t-il ajouté. Des chiens renifleurs ont été déployés. Les sauveteurs pensent qu’il y a des poches d’air dans le tunnel, a indiqué M. Nair.