Inde: onze morts après avoir ingurgité du riz «toxique» dans un temple

Au moins onze personnes qui participaient à une cérémonie dans un temple indien sont mortes après avoir mangé du riz probablement contaminé par une substance toxique. Et vingt-neuf autres personnes ont été hospitalisées dans un état très critique.

15 déc. 2018, 11:32
Vingt-neuf autres personnes ont été hospitalisées dans un état très critique dans plusieurs établissements de cette ville située dans l'Etat de Karnataka.

Onze personnes sont mortes après avoir mangé du riz probablement contaminé par une substance toxique dans le sud de l’Inde, a indiqué samedi un responsable sanitaire local. Ils participaient à une cérémonie organisée dans un temple hindou à Mysore.

Vingt-neuf autres personnes ont été hospitalisées dans un état très critique dans plusieurs établissements de cette ville située dans l’Etat de Karnataka. «Onze personnes sont mortes et, jusqu’à présent, 93 ont été hospitalisées, dont 29 sont sous assistance respiratoire», a dit K. H. Prasad, le responsable sanitaire du quartier où se trouve le temple.

«Il est probable qu’une sorte de substance toxique ait été mélangée avec le riz. Des échantillons ont été envoyés pour des tests», a ajouté M. Prasad. Les patients souffrent de vomissements, de diarrhée et de troubles respiratoires, a-t-il expliqué.

Un fidèle qui a participé à la cérémonie a raconté à une chaîne de télévision locale que la nourriture dégageait une odeur particulière mais que les gens l’ont néanmoins mangé.

Un responsable de l’Etat de Karnataka a déploré cet incident et annoncé une compensation financière de 500’000 roupies (environ 7000 francs) pour les familles de chacune des victimes.