Irak: vingt pèlerins tués dans un attentat

Vingt pèlerins chiites ont été tués dans un attentat à la voiture piégée ce jeudi en Irak, à 60 kilomètres au sud de Bagdad.
07 août 2015, 10:51
L'attaque a touché des pèlerins chiites en procession au sud de Bagdad.

Vingt pèlerins chiites ont été tués jeudi dans un attentat suicide à la voiture piégée à Moussayab, 60 km au sud de Bagdad, rapporte la police irakienne. D'autres sources médicale et policière font état de 15 morts, alors que culminent les cérémonies de l'Arbaïn, lors desquelles des millions de pèlerins se rendent à Kerbala.

Ces personnes ont été tuées dans un parking utilisé par des véhicules transportant des pèlerins chiites vers ou depuis la ville sainte de Kerbala, ont précisé ces dernières sources. L'attentat, qui a eu lieu à 17H00 dans la ville principalement chiite, a également fait 47 blessés.

Il s'agit du deuxième attentat en quelques jours à Moussayab, où sept personnes, dont trois femmes et deux enfants, ont été tués dans l'explosion de trois maisons le 31 décembre. Les victimes de cette attaque semblaient avoir été prise pour cible en raison du fait qu'elles étaient chiite, selon des responsables.

L'attentat de jeudi est intervenu alors que de nombreux pèlerins rentrent chez eux après avoir été à Kerbala, où s'est achevé l'Arbaïn, qui marque le 40e jour de deuil après les commémorations de la mort de l'imam Hussein, une des figures les plus révérées du chiisme, tué en 680 et enterré à Kerbala.

Pas de revendications

L'attaque n'a pas été revendiquée, mais des groupes d'insurgés sunnites prennent régulièrement pour cible la communauté chiite, majoritaire en Irak, notamment à l'occasion des fêtes religieuses.

Dans la crainte de telles attaques, 35.000 soldats et policiers ont été déployés dans la région de Kerbala et des barrages routiers y ont été établis, avec une surveillance aérienne, ont indiqué des responsables.

Selon les autorités, quelque 15 millions de pèlerins y compris 600.000 étrangers venus de 30 pays auront participé, après le temps fort jeudi à Kerbala, aux célébrations commencées il y a dix jours.